Auteur Sujet: ISO automatique  (Lu 239 fois)

Hors ligne r.talibart

ISO automatique
« le: 08 juillet 2021 à 19:38:37 »
J’ai une petite question relative à un sujet de réglage des ISO qui n’est pas très clair, ni dans mon esprit ni dans la rédaction du manuel de mon D750 que j’ai pourtant lu et relu
1) on peut mettre le réglage en AUTOMATIQUE et là pas de question, le boîtier se charge du reste et éventuellement on peut corriger e n post traitement si shooté en format RAW
2) on peut choisir  une valeur mais là mon interrogation est de comprendre pourquoi (si j’ai bien compris), on peut lui associer aussi un réglage AUTOMATIQUE ou NON; quel est l’interêt de déterminer une valeur et en même temps d’y associer un réglage AUTOMATIQUE
J’espère m’être fait comprendre.
Merci par avance pour vos réponses

Hors ligne LainTra

Re : ISO automatique
« Réponse #1 le: 08 juillet 2021 à 21:58:06 »
Bonsoir,

J’utilise régulièrement le réglage « ISO Automatique » principalement au cours d’un voyage organisé par exemple. En effet, si je visite le centre historique d’une ville avec des vieilles ruelles, des petites places et des monuments comme des cathédrales… je ne veux pas me « casser la tête » et penser constamment au réglage de la sensibilité. Je passe d’une ruelle éclairée par un beau soleil à une autre plus ombragée et sans lumière directe du soleil. Je continue ensuite par la visite de la cathédrale, etc.
En réglant le boîtier sur « ISO Automatique » cela me décharge de ce souci permanent pour chaque photo. Je peux ainsi passer d’une sensibilité de 100 ISO pour une zone bien éclairée d’une ruelle à 1600 ou 3200 ISO quand je photographie dans la pénombre d’une église ou d’un autre monument.
Surtout que dans les voyages dit : « organisés » le guide à parfois pris du retard dans son planning et que certaines visites se font « au pas de charge ! ».
Sur le D300 et le D500 j’ai un réglage « ISO automatique » je peux régler la « sensibilité maximale », la «  sensibilité maximale avec flash » et la « vitesse d’obturation minimale ».
En réglant à 1600 ISO ou 3200 ISO pour les intérieurs très sombres, la photo est possible dans tous les cas. Je n’utilise jamais de flash, mais pour ce qui est de la vitesse d’obturation minimale elle est bien sur fonction de l’objectif utilisé.
J’espère avoir répondu à ton interrogation, mais fait attention, car même si tu photographies en RAW, tu ne pourras pas changer la sensibilité en Post-Production !
Actuellement cela n’est pas possible... et ceci avec aucun logiciel !
Amicalement
Randonneur-photographe, pèlerin calme et paisible

Hors ligne r.talibart

Re : ISO automatique
« Réponse #2 le: 08 juillet 2021 à 22:34:38 »
Merci, j’y vois plus clair (c’est de circonstance) et j’en déduis que l’amateur que je suis, a intérêt, tout en définissant une valeur de base selon le contexte, de choisir l’option automatique pour corriger automatiquement la sensibilité, je suppose à la hausse du niveau choisi; toutes mes excuses pour le post traitement, j’ai effectivement confondu avec la balance des blancs!!! J’ai encore des progrès à faire mais j’ai la volonté et surtout l’envie de bien maîtriser mon appareil, pour améliorer mes résultats
Bien cordialement

Hors ligne pg-photo

Re : ISO automatique
« Réponse #3 le: 09 juillet 2021 à 00:09:35 »
En complément d'Alain, les réglages de mode d'exposition font changer le mode de fonctionnement de ISOauto.

En effet,
- en mode A (priorité diaphragme) la sensibilité ne montera par rapport à la valeur de base qu'en cas de sous-exposition pour la vitesse mini affichée
- en mode M, la sensibilité est la seule variable,  et bougera en continu entre 100 ISO et le maxi affiché, avec des valeurs de diaphragme et de vitesse fixes.

Ces deux options ont leur utilité dans des conditions de prise de vue différentes (par exemple visite urbaine pour la première, périodes d'aube ou crépuscule pour la deuxième)

Juste faire attention avec les réglages décidés d'ouverture et/ou vitesse que les ISO ne soient pas trop haut en permanence.

Car, outre le grain numérique important, que l'on ne peut réduire que partiellement en post-production, on perd rapidement en amplitude dynamique du capteur (baisse d'informations même en RAW, avec manque de qualité, de couleur, de contraste, . . . irrécupérables)
Un capteur de D750 passe d'une amplitude dynamique de 14IL à 100ISO à 10IL à 3200ISO, voire 9IL à 6400ISO !!

Donc à utiliser avec parcimonie !